Robe tunique en sweat

Ah! Ils m’avaient manqués les numéros d’Ottobre qui n’apparaissaient plus sur les rayonnages de mon magasin de la presse!

Un petit vent de joie m’a effleuré lorsque j’ai découvert le magazine enfant! Et en parlant de vent, la météo ayant bien changé, exit les robettes d’été et bonjour les modèles plus épais.

Pour le début de la garde-robe d’automne, j’ai coupé en six ans le patron d’une robe-tunique très confortable, Hide Pocket.

Ce modèle ne présente aucune difficulté majeure, mais exige une certaine rigueur dans le montage car le tissu est souple et les finitions bien visibles.

Pour les matériaux: du sweat léger rose clair (Emmaüs) et des chutes de jersey bio.

On commence par poser une bande de jersey contrastante sur le bord de la poche ventrale. On rabat et on surpique.

On pose la poche bien au centre du pan avant, en suivant les repères du patron. On aura auparavant bien rabattu les bords vers l’intérieur de la poche, au fer à repasser.

On pique.

On assemble ensuite l’avant et le dos par la couture d’épaule.

On coupe une bande de jersey assez large que l’on pose sur le col. On le rabat au fer et on surpique (j’ai utilisé la recouvreuse).

La bande fait la même longueur que l’encolure.
C’est la marge d’assemblage qui « resserre » le col par rapport à l’encolure.
On crante tout le tour, on surjette.
On repasse, on épingle…
Et on plaque!
Le col est propre, souple et solide.
Cette photo illustre bien le côté Hulk qui dort en chaque enfant et justifie des finitions solides!

Les manches sont ensuite posées sur le vêtement et on réalise la couture de côté.

On crée ensuite des bandes de poignet que l’on coud puis que l’on surpique.

Enfin, j’ai choisi de monter un biais apparent en bas du jupon qui possède des lignes particulières (avec un décroché sur le côté).

Sur le papier, c’est une tenue rapide à monter. Mais si vous voulez un résultat propre, il vous faudra un peu de temps.

About the author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :