La robe Luna

Lors d’un petit passage chez Noz, je suis ressortie avec quelques bouquins de couture, dont le livre « Modèles chics pour enfants », publié aux éditions Marie-Claire. Comme il était enrobé de plastique, je n’ai pas pu le feuilleter avant l’achat, mais à 3.99E, on peut prendre le risque.

Comme me l’a fait remarquer ma copine Maé, beaucoup des patrons étaient proches de modèles que je possédais déjà. Mais l’un des patrons m’a cependant donné envie: la robe Luna.

J’ai tout de suite été séduite par son look années 60, avec les fausses poches plaquées, les plis et la ceinture.

J’étais moins fan du total look « tissu unique », mais j’ai vu dans ce patron les possibilités de variations.

Je suis donc partie sur une base de coton (Self-Tissus) avec des chutes de soie sauvage pour la demie-doublure et la ceinture, et des micro-chutes de milleraies contrastant pour les rabats de poches.

Passons au montage…

On commence par former les fausses poches en les doublant et en les rabattant proprement.

On crée les plis creux au fer en suivant les indications du patron.

On pose les rabats sur l’emplacement prévu de l’avant.

On passe ensuite au buste: on associe les dos au devant par la couture d’épaules. Une fois dans le coton, une fois dans la doublure.

On double le vêtement de manière classique.

Lors de cette étape, n’hésitez pas à déjà former vos boutonnières (j’ai entoilé mon tissu car il me semblait fragile).

On surjette le bas de l’ouvrage pour qu’il ne s’effiloche pas et que l’ensemble reste « solidaire » au niveau du dos.

On entoile les bandes de ceinture.

Puis on fixe le buste au haut de la ceinture.

On associe les deux pans du jupon avant de les coudre au bas de la ceinture.

Pensez à bien rabattre vos marges de couture au fer et à surpiquer.

Ensuite, place aux finitions:

L’ourlet du bas du jupon…

Et les boutons à poser dans le dos et sur les rabats.

Ce vêtement taille « large », mais les enfants sont à l’aise… et en période d’été indien, c’est bien agréable!

About the author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :