Recyclage Tutoriel Vêtements enfants

Pantalon de marin

C’est un vêtement que j’apprécie depuis toujours: son devant boutonné avec une coupe ajustée sur les hanches et des bas évasés…

J’en ai cousu différentes variantes à travers les années mais celui d’Ottobre est réellement rapide et facile.

Comme les textes sont en anglais, un petit tuto ne sera peut-être pas du luxe si vous souhaitez vous attaquer à ce patron et que la langue de Shakespeare vous bloque un peu.

J’ai utilisé un tissu d’Emmaüs qui ressemble de loin à du velours côtelé mais qui s’avère très léger et extensible.

On commence par couper les avants en étant attentif aux lignes, notamment aux fentes qui permettront la pose de la parmenture et le boutonnage du pantalon.

On commence par coudre les deux avants ensemble.

On passe ensuite à la pose de la parmenture que se présente sous la forme d’une pièce trapézoïdale.

On crée un ourlet en bas puis on pose la pièce sur l’avant du pantalon, endroit contre endroit.

On crante avec soin avant de retourner et de repasser.

De l’autre côté de la fente, j’ai choisi de poser des pièces de biais assorties: ainsi, tout est propre et net lorsqu’on jette un œil dans l’ouvrage.

J’ai choisi de créer mes boutonnières à cette étape: plus facile de placer le pied presseur sur une surface plane!

A l’arrière, deux pièces que l’on coud par le milieu.

On crée un ourlet en haut du dos qui accueillera l’élastique.

On assemble l’avant et le dos par les côtés puis par la fourche.

Le bas nécessite un peu de rigueur et une semelle de fer bien chaude: on crée des plis successifs et bien symétriques.

En théorie, il suffit de piquer des points sur la partie basse du pli. Mais en pratique, pour éviter que Croquette ne se prenne le pied dedans, j’ai surpiqué également en haut.

On perd l’aspect « loose » du bas de jambes, mais on évite des accidents malencontreux!

Six boutons plus tard, le pantalon est prêt à être enfilé!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.