Un anniversaire Pirates des Caraïbes

Ma grande passe en sixième l’an prochain et toutes ses copines vont être éparpillées dans des collèges différents (4…). Pour ce dernier anniversaire, nous avons donc mis le paquet!

Le thème était « Pirates des Caraïbes ». J’ai donc commencé par revisionner l’ensemble des films en prenant des croquis pour les idées.

Ensuite, nous avons chiné (c’était quelques semaines avant le début du confinement) et réalisé nous même un certain nombre d’éléments de déco:

A l’arrivée, les invités étaient accueillis à la grille de la geôle: celle-ci a été créée par mon homme à partir de branches reliées entre elles par des colliers de serrage puis ornés de brins de laine « effet algues brunes » et d’une lanterne.

Sur l’escalier menant à la maison, des pots en terre et quelques bougeoirs.

Sur le seuil, on est plongé dans l’atmosphère grâce à de vieux livres et des objets « maritimes »: certains dénichés chez Emmaüs, d’autres trouvés en détection.

La table du salon était recouverte d’un grand drapeau de pirate. Nous avons réutilisé de la vaisselle ancienne et posé compas de marine, carte (dessinée un soir de pluie), chandeliers…

Les bonbons (bio hormis les « têtes brûlées » de circonstance), tournaient autour du thème des pirates.

Parlons couture à présent! Je peux vous dire que la machine a chauffé!

Cacahouète était déguisée en Elisabeth Swan:

Un jupon en dentelle très froncé à la taille. Une chemise à manches bouffantes et une robe taille empire rehaussée d’une ceinture: tout a été cousu à même le mannequin et tous les matériaux sont recyclés.

La redingote en rideau vous avait été déjà présentée il y a quelques semaines (issu de l’ouvrage Couture pour garçons).

De mon côté, une version revisitée de Tia Dalma, alias Calypso:

Ma tenue était composée de trois pièces principales:

Une redingote tailladée dans le bas,

Bordée de biais pour le col plaqué par une surpiqure et quelques boutons.

Je l’ai recouverte de bouts de dentelles, tissus, rubans, perles et autres grelots, pour rappeler le côté charpie de la tenue du personnage.

La sous-robe est en lycra blanc.

Je lui ai adjoint des crânes en tissu.

Elle se ferme par une fermeture éclair.

La jupe-corset est composée d’une ceinture à 7 pans doublée et dans laquelle j’ai glissé des baleines.

Le jupon est formé d’un mélange de wax et de voilages fins (rideaux).

Elle se noue par un lacet souple glissé dans les six boutonnières.

Mon homme en Davy Jones!

Tous les ans je prends un malin plaisir à le déguiser en personnage improbable! Cette année, c’était l’homme poulpe!

Pour le costume en lui-même, que de la réutilisation de pièces d’autres déguisements: ma cape en rideau de la soirée 1920, un pantalon en toile et un vieux tee-shirt.

Pour le masque, j’ai utilisé une déco d’Halloween composée d’un bras de squelette relié à un demi crâne et j’ai dévissé les deux morceaux.

C’est le chapeau, bien ajusté, qui plaque le « crâne » au visage. Restaient les tentacules! Sur un blog américain, j’ai trouvé l’expérience d’une couturière qui s’était fait un jupon-tentacules. J’ai repris son principe en plus petit!

Tuto pour réaliser les tentacules de Davy Jones:

Couper des triangles de tailles variables, en double.

Sur une des faces, poser des pressions Kam. J’ai utilisé mes « restes », allez savoir pourquoi, j’ai toujours plus de pressions mâles que de femelles…

Sur l’autre triangle, poser un élastique en l’étirant durant la couture.

Plus le triangle sera long et plus vous étirerez l’élastique, plus la tentacule sera « tordue ».

Coudre les deux triangles endroit contre endroit.

Dégarnir les angles. Retourner.

Remplir de ouatine.

Associer les tentacules avec quelques points en commençant par les bords du chapeau.

Former une sorte de « collier de tentacules ».

About the author

Commentaires

  1. L’idée des pressions kam (qui se cassent régulièrement à la pose) est originale ! ton costume est sympa avec tous ces rubans et dentelles… Un bon coup de crayon aussi pour les croquis ! Prof d’arts plastiques ??

Répondre à lusicreations Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :