La combi short d’été

Mignonne, confortable, légère, pétillante et quasi toute en tissus recyclés, c’est le deuxième ouvrage de Sophie Bouger que je vous propose aujourd’hui!

Rien de très technique mais vous aurez un peu de travail d’assemblage, prévoyez une marge de temps suffisante.

L’avant et le dos se présentent en deux moitiés (un pièce = un demi avant + un demi dos). Il convient d’associer tout d’abord la ligne de dos de la nuque aux reins.

Puis vous créez une coulisse (attention à couper votre bande dans le même jersey et dans le même sens de la maille!). Elle se placera sur l’envers de l’ouvrage.

Placez votre bande et épinglez-là, sauf aux extrémités: vous pourrez ainsi repérer l’endroit à entoiler avant de placer les boutonnières.

Créez les boutonnières et ouvrez-les.

Cousez complètement la bande de coulisse.

Créez ensuite vos poches. Ne les doublez pas: trop lourdes elles pendront lamentablement…

J’ai choisi de les border avec du « fil » de jersey trouvé il y a des années chez un faillitaire.

Il ne s’effiloche pas, pas besoin de créer un pan entrant, on le pose juste à cheval.

Ensuite, on assemble les avants, de la gorge au pubis.

On crée une fausse patte de boutonnage qu’on surpique. (Le livre propose d’en créer une vraie, mais je me pose la question de l’intérêt réel, la combi short étant très ample et en tissus souples).

On coud l’entrejambe.

Vient ensuite une étape fastidieuse, celle qui consiste à border de biais les avants, puis les dos.

Ensuite, on pose une bande de biais « dépassante » sous l’aisselle. Cette bande prendra en sandwich les bords dos, les bords avant et sera repliée sur elle-même et surpiquée pour former les bretelles. C’est long. Vraiment long. Mais joli! Et en plus, après cela vous avez presque fini!

Un ourlet rapporté rabattu sur l’envers en bas des jambes,

Quelques boutons sur la patte et les poches,

et le cordon dans sa coulisse!

Chouette ouvrage, idéal pour les enfants actifs!

About the author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :