Le sarouel Ankaa

Source: Grains de couture pour enfants d’Yvanne Soufflet

Je dois vous avouer que je ne l’avais pas cousu depuis longtemps, mais quel plaisir de redéplier mes pièces de patron et de les reporter sur le tissu!

Pour le réaliser, 80% de recyclage: draps et taies de traversin divers et un peu de Petit Pan pivoine.

On commence par réaliser les rectangles qui seront insérés dans la couture de côté. Pour info, ils seront beaucoup moins grands que dans la photo du livre.

On crée aussi la ceinture.

Ensuite, on branche le fer et on crée des plis creux en haut des quatre parties latérales…

Et du losange de l’entrejambe.

On assemble ensuite les parties latérales devant et dos du côté droit.

C’est là que vous devrez insérer vos rectangles de coton.

On recommence du côté gauche.

Pour coudre les parties latérales au losange, on part du haut du vêtement et on pique jusqu’à la pointe.

On s’arrête et on reprend du haut dos jusqu’à la pointe. Cette opération est à réaliser deux fois.

Une fois le sarouel globalement terminé,

On réalise des ourlets à la taille…

… et aux chevilles.

On glisse des élastiques dans ces coulisses.

Pour finir, on coud avec quelques points verticaux la ceinture à l’un des côtés.

Et on plaque les rectangles insérés en cousant deux boutons.

Pas de difficulté majeure, donc, pour ce premier ouvrage tiré de: Grains de couture pour enfants d’Yvanne Soufflet.

Jeudi, nous verrons une pièce très différente mais toute aussi charmante!

About the author

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :