Livres, revues, PDF Tutoriel vêtements ado Vêtements enfants

La robe Marguerite

Source: La Parfaite garde-robe des filles

Si ce modèle est classé trois étoiles, ce n’est pas pour rien: pattes de boutonnage, pliages de manches, pli rond, parmenture et empiècements…

Si vous n’êtes pas déjà rôdé à ce genre d’exercice, dites-vous qu’en l’achevant, vous aurez acquis de la technique!

Le dos et les avants sont coupés au pli. Dans le dos, on crée au fer un pli rond que l’on fixe en le surpiquant.

On coupe une ligne de fente selon les repères, dans l’avant.

On coud les avants et le dos.

On crée la parmenture que l’on fixe à l’encolure, endroit contre endroit. On crante et on fait basculer la parmenture sur l’intérieur du vêtement.

On repasse et on surpique.

A l’avant, on place endroit contre endroit les deux pièces des pattes de boutonnage. On les fixe à un centimètre de la ligne de fente.

On reprend la ligne de fente et on crée un Y avec les ciseaux jusqu’au dernier point piqué des pattes.

On replie sur l’intérieur du vêtement. On réalise un rentré de 1cm au fer avant de replier chaque patte l’une sur l’autre.

On pique le haut de la patte, on crante, on retourne et on surpique toute la longueur.

On place les pattes l’une sur l’autre et on fait glisser le surplus du bas et le triangle formé par les ciseaux, vers l’intérieur.

On repasse et on surpique en suivant les lignes du triangle.

On coud la robe par les côtés.

On passe aux pattes de manches: deux rectangles à plier au fer et à surpiquer.

On les fixe sur la couture du haut de manches.

Ensuite, fer à la main, on plie et on replie jusqu’à obtenir des finitions propres que l’on surpique.

On crée les passants que l’on fixe suivant les repères.

On monte alors l’empiècement de bas de robe.

On le fixe au jupon, on le retourne et on repasse avant de surpiquer.

Puis on serre les fesses: en effet, il va falloir créer les quatre boutonnières verticales dans la patte de boutonnage.

Une erreur ou une machine capricieuse et tout sera à recommencer.

On coud les boutons (de mon stock, en bakélite).

On déniche une ceinture fine assortie.

Cette robette a vraiment beaucoup de charme!

C’est à ce titre qu’elle est mon coup de cœur du livre La Parfaite garde-robe des filles.

1 commentaire

  1. Cette patte de boutonnage créé un élément vraiment charmant à ce modèle et les boutons rouges donnent une touche colorée sur le vert du tissu que tu as choisi, belle réalisation encore une fois, Félicitations !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.