Le sarouel Françoise

Source: La Parfaite garde robe des filles

Un bas confortable, facile à porter et transposable en « garçon » sans difficulté.

Beaucoup de pièces à reporter et un réel soin à apporter aux finitions.

On commence par réaliser les poches que l’on crante soigneusement avant de les retourner et de les repasser.

On les positionne sur l’avant et on les surpique.

On réalise la fausse patte de boutonnage avant. Deux rectangles superposés que l’on assemble avant de les retourner.

On les pose également sur les avants, bien centrés, et on surpique.

On pose ensuite l’insert sur l’entrejambe des avants. Je vous conseille de partir du centre de l’ovale afin que le placement soit bien symétrique.

On coud les avants aux dos avec la nouvelle ligne de l’insert à l’entrejambe.

Ensuite, on crée les deux bandes qui enjolivent la ceinture.

On les glisse entre l’avant et le dos de la ceinture.

On crée la doublure de la ceinture (j’ai laissé une fente pour glisser l’élastique). Puis on associe les deux bandes de la ceinture, intérieur et extérieur.

On pose la ceinture sur le sarouel.

On glisse l’élastique dans la ceinture.

Pour les finitions: un ourlet à la recouvreuse.

Et des boutons contrastants sur la fausse patte de boutonnage et les bandes de ceinture.

Voilà! C’était le premier modèle de La Parfaite Garde-robe des filles! A jeudi pour un deuxième patron!

About the author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :