Le gilet champignon

Premier modèle tiré du livre Couture pour garçons de Marie-Eve Dollat: le gilet champignon.

Source: Couture pour garçons de Marie-Eve Dollat

Plus tunique que gilet, en réalité, il est d’une simplicité enfantine à coudre.

Les mancherons sont intégrés dans les avants et les dos, ne laissant que peu d’étapes de montage:

J’ai commencé par entoiler la zone qui accueillerait les pressions Kam.

Puis on coud les avants au dos par la couture d’épaule. Et ce pour l’extérieur et la doublure.

On réalise des bandes avec du biais que l’on positionne à distances régulières avant de les piquer.

On coud le bord des manches et la ligne d’avant.

On assemble les côtés en laissant une fente de retournement dans la doublure.

On assemble les bas. On retourne et on referme la fente.

Quelques pressions plus tard et le « gilet champignon » est déjà prêt à être porté.

Il est si simple et si rapide que vous pouvez en réaliser de toutes sortes et dans des matières très diverses.

Porté seul en été, il « habille » joliment un tee-shirt à manches longues lorsque le soleil se fait timide.

Je vous dis « à jeudi » pour le prochain modèle de cet ouvrage plein de surprises.

4 Comments

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.