Nettoyer sa machine

En ce début d’année, je vous propose un article autour de l’entretien de votre machine à coudre.

Comme beaucoup, la mienne a tourné en décembre à un rythme infernal… il était temps que je prenne soin d’elle!

En règle générale, je nettoie ma Elna tous les quinze jours, plus régulièrement encore si j’ai travaillé des coupons pelucheux.

Voici l’état de ma machine après la période intense de l’avent…

Flippant, non?

Or, une machine poussiéreuse, pleine de peluches planquées, devient moins efficace et peut évidemment s’abîmer.

Voici quelques étapes et conseils pour l’entretenir correctement (supervisé et validé par mon mécanicien de mari).

Quelques règles élémentaires qui vous évitent bien des contrariétés:

On nettoie toujours sa machine du haut vers le bas.

On retire/ aspire la poussière, mais on ne la « souffle » pas… elle se cacherait dans des recoins inaccessibles.

On enlève toutes les parties démontables, prévues à cet usage, mais on ne s’aventure pas au-delà de notre zone de compétences: on risquerait d’abîmer une pièce ou de déplacer un ressort, par exemple.

On nettoie sa machine… débranchée!

A présent, voici les trois outils indispensables à mes yeux pour un nettoyage sérieux:

Une petite brosse à poils doux, une mini brosse (souvent fournie avec la machine) et une pince. Un aspirateur peut être utile.

On commence par protéger la partie basse de l’appareil avant de s’attaquer au dépoussiérage « global » et des parties hautes.

Avec la grande brosse, je dépoussière les flancs et le sommet de ma machine.

Je prends mon temps sur la partie guide fil afin de rendre parfaitement utilisables tous les endroits coudés.

J’enlève ensuite le pied presseur…

… que je nettoie avec soin.

Je retire l’aiguille afin de ne pas me blesser en accédant au bras articulé.

J’ouvre le capot et je dépoussière du haut vers le bas.

J’actionne régulièrement ma manette afin d’atteindre tous les recoins.

Ici, vous pouvez voir des fils accrochés à l’un des crochets guide-fil

Je m’attaque ensuite à la partie basse.

Je retire la bobine, la plaque, et je passe tout à la pince.

C’est un travail long et fastidieux. On découvre sans cesse des recoins pleins de peluches.

Comptez trente minutes de travail rien que sur la partie basse.

Une fois la machine entièrement dépoussiérée, remontez toutes les pièces.

Profitez-en pour changer d’aiguille!

Votre machine est prête pour de nouvelles aventures!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.