Passer du papier au tissu

L’autre jour, je feuilletais un livre très chouette sur les montages en papier quand je me suis dit… Et si on créait une version tissu des modèles de l’ouvrage?

Aussitôt pensé, aussitôt transposé. Et pour commencer, la très drôle tête de lapin en volume à accrocher au mur ou sur une poignée de porte.

J’ai reporté le patron du livre que j’ai ensuite agrandi à 50%.

J’ai découpé ce nouveau gabarit puis l’ai reporté sur de l’entoilage épais.

Une fois l’entoilage collé au dos de mon coton, j’ai découpé autour.

J’ai ensuite créé et entoilé deux intérieurs d’oreille et une truffe.

Avec mon point bourdon, j’ai appliqué les intérieurs d’oreille et la truffe sur mon coton entoilé.

On recoupe les bords soigneusement.

Ensuite, j’ai doublé la tête en laissant une fente.

Une fois l’ouvrage retourné, j’ai bourré de ouatine avant de refermer l’ouverture.

La phase suivante consiste à faire glisser les deux parties du museau l’une sous l’outre et de les fixer avec quelques points. C’est ce qui donne l’effet en trois dimensions.

On plaque alors la tête rembourrée sur un rectangle de tissu contrastant et on surpique tout le tour.

On double ensuite l’arrière de l’ouvrage, en glissant un lien.

Attention, lorsque vous doublez, pensez à laisser un côté quasi ouvert: c’est par là que l’on glissera le carton ensuite.

Le carton rigidifie et fait ressortir le volume de la tête. Coupez-le aux dimensions intérieures avant de le glisser.

Pour refermer, plaquez bien les plis et cousez à travers le carton, sur tout le tour du cadre.

Deux boutons pour les yeux, et c’est fini!


2 réflexions sur “Passer du papier au tissu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.