Spécial capuche #6

Pour finir, voici quelques idées de variantes, qui utilisent les techniques vues dans les articles précédents:

  1. La capuche grenouille:
Une capuche avec une langue « amovible »…

Pour réaliser cette drôle de capuche, commencez par créer des yeux avec un appliqué:

Cousez endroit contre endroit les globes oculaires (hors contexte, cette dernière injonction serait vraiment horrible…)

Faite une coupe en biais qui part du milieu de la capuche, va vers l’avant, et s’achève à quelques centimètres du bord.

Glissez les yeux (attention au sens!) et cousez comme pour une pince.

Surpiquez.

La langue est cousue endroit contre endroit.

Ensuite, posez un scratch que vous aurez recoupé au gabarit de la langue.

Choisissez l’emplacement de la langue, épinglez avant de fixer avec quelques points.

Une fois la langue en place, vous pouvez déterminer l’emplacement précis, sur la capuche, de l’autre scratch.

Doublez la capuche et c’est fini.

2. La capuche à antennes

Pour une version escargot, crabe ou martien!

Commencez par former les antennes. Vous pouvez entoiler pour plus de rigidité.

Créez les pupilles (ici de simples traits croisés). Si vous réalisez votre motif une fois les antennes assemblées, vous aurez l’effet « regard » que l’enfant soit face à vous ou de dos.

Il s’agit d’une capuche avec rajout d’une bande de tissu central. Vous calerez vos antennes, sur la tranche, entre le côté de la capuche et la bande. Près du bord.

Passez ensuite à la doublure.

Lors de la pose, j’ai eu envie d’un contraste plus marqué: j’ai donc posé la partie doublure en extérieur avant de replier et de surpiquer le haut de la capuche.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.