Hoodie de BTrendy

Un sweat à capuche, avec cette chaleur?

Et bien oui! D’abord, par chez nous, le vent souffle souvent et les soirées (et les matinées) restent fraîches.

Ensuite, foin de tissu épais molletonné, nous utiliserons un jersey un peu costaud (Lillestoff), pour un modèle à manches trois quart!

J’avoue que je n’avais pas particulièrement flashé sur ce modèle au départ (ni les quarante fois suivantes où j’ai feuilleté le magazine), mais finalement, j’y suis revenu et je suis ravie du résultat.

Un seul point technique à l’horizon: les poches avec rabat. Un petit schéma accompagne le plan de montage, un peu obscur, mais on s’en sort avec un peu de logique.

D’ailleurs, on commence l’assemblage en réalisant les rabats.

On coud, endroit contre endroit, les petits côtés
On retourne et on surjette le bord ouvert

On place ensuite rabat et poches (dans le bon sens et sur la bonne face…) en se guidant de la ligne du patron.

Le rabat se pose SOUS la poche, du côté intérieur de l’avant

On coud avant d’ouvrir une fente entre les deux bords de poche.

On rabat les poches par la fente.

De l’autre côté de l’ouvrage, on coud les deux poches ensemble.

Puis on surpique le rabat.

Ouf! ça c’est fait!

Après, c’est plus simple: ce sweat est à manches raglan, avec deux parties pour chaque manche.

On assemble régulièrement et on surjette.

Lorsqu’un col ou une capuche est à poser, je préfère le faire avant de coudre les côtés du vêtement: On est plus à l’aise pour étaler le tissu à plat… mais c’est une préférence toute personnelle.

La capuche est composée de deux pièces qui se cousent par le milieu.

Celle-ci n’est pas doublée, je me suis donc contentée de réaliser un ourlet à la recouvreuse.

Ensuite, on pose la capuche en veillant bien à ce que les deux bords avant se croisent au centre.

On surjette/ surpique/ utilise la recouvreuse.

On pique les côtés du vêtement. Pensez bien à cranter car l’angle est assez marqué sous l’aisselle.

Des ourlets à la recouvreuse (ou pas) pour les poignets. J’imagine que dans une version hiver, on pourrait ajouter des bracelets de poignet.

Le bas est fini avec une bande de bord côte. Comme souvent, elle est légèrement plus étroite que le bord du vêtement.

J’aime la légère incurvation du bas avant…

Voilà un sweat pratique et immédiatement adopté par Croquette.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.