Alice dress: légèreté et sophistication

Voici une robe que j’ai vue cousue des dizaine de fois sur les réseaux sociaux. Le PDF était au chaud depuis plus d’un an et j’attendais que le soleil me donne la motivation pour la réaliser.

C’est chose faite!

Pour la version robe (en 4 ans pour une fillette de 5 ans et demi, patron américain oblige) j’ai choisi un crêpe de coton, un peu gaufré, au vichy vert tendre (Emmaüs).

Histoire de pimenter un peu le modèle de la robe, j’ai décidé de poser du passepoil rouge pétant (fait maison, avec du lin et de la queue de rat).

On commence par poser le passepoil sur la partie centrale du buste .

On coud ensuite les côtés à la partie centrale du buste. On crante, on surjette et on surpique.

Les pans de côtés sont très longs, afin de se boutonne dans le dos. On n’a donc pas de « buste dos » à proprement parler.

On réalise ensuite les bretelles qui seront nouées sur la nuque: deux longues bandes de tissu que l’on pose sur le décroché du buste.

On réalise la doublure et c’est à ce stade que j’ai ajouté un second passepoil contrastant.

Attention! Lorsque vous faites se chevaucher deux passepoils, pensez bien à évider les extrémités de corde, votre machine vous remerciera!

Une fois le buste achevé, on crée une boutonnière.

Le jupon est composé de quatre pans en « feuille » que l’on associe les uns aux autres.

Au centre de l’un de ces pans, on crée une fausse patte de boutonnage, qui donnera de l’aisance lors de l’enfilage.

Le pas à pas est très bien expliqué, aucune raison de rater le coche (même si le tutoriel est en anglais, les photos sont suffisamment claires).

On a donc un trèèèèèès large jupon avec une fausse patte de boutonnage.

Il faut maintenant froncer de manière assez serrée le tissu pour que le jupon corresponde au buste.

Je vous conseille de surpiquer afin que le vêtement soit agréable au contact de la peau (ou sinon vous pouvez poser un biais ou encore monter la valeur de couture sous le bord de la doublure).

A ce stade, il ne reste plus qu’à poser le biais au bas du jupon.

Un peu de technique et de méticulosité à ce stade afin que l’ensemble soit régulier… et on crante!

Un joli bouton assorti.

La petite était ravie et quel plaisir de voir ce jupon virevolter sur le sable!


2 réflexions sur “Alice dress: légèreté et sophistication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.