Comment doubler un haut? tunique, gilet, blouse?

Une doublure est un réel « plus » apporté à un vêtement. Elle lui apporte, selon les besoins, de la tenue, de la chaleur, de la douceur, de l’opacité, de la résistance…

Dans tous les cas, elle assure de jolies finitions à l’intérieur, évidemment, mais également à l’extérieur (vous le verrez). Il existe de très nombreuses techniques de doublure et je souhaitais partager avec vous quelques unes d’entre elles.

La seule règle d’or que je vois lorsque l’on veut « doubler » un vêtement, c’est que la doublure et l’extérieur aient le même taux d’élasticité.

Dans ce premier article consacré au sujet, je vous propose des doublures intégrales de « hauts », sans particularités (pas de capuche, de col ni de fermeture éclair.

I) Méthode n°1: le vêtement s’ouvre complètement dans le dos ou sur le devant, il ne possède pas de manches et est constitué de tissus rigides/ épais:

  • la doublure par les épaules.

On commence par coudre, endroit contre endroit, l’avant extérieur à l’avant doublure: on pique au niveau des emmanchures ainsi que sur la ligne de col.

ATTENTION: on laisse bien ouvertes les épaules.

On crante avec soin les courbes et la pointe.

On réalise la même opération avec les dos: deux dos = deux fois extérieur + doublure.

Ensuite, on retourne les dos mais pas l’avant, qui reste endroit contre endroit.

On glisse le premier pan dos dans l’avant. On s’assure que les tissus extérieurs (ici le Liberty), soit bien contre le tissu extérieur de l’avant.

On fait coïncider les bretelles en s’assurant que les tissus sont bien à plat. On coud quelques points.

Faites la même chose avec le deuxième pan dos. Retournez.

L’étape suivante c’est de saisir les « côtés » ouverts du vêtement.

On commence par un côté. On épingle bord à bord et endroit contre endroit, l’extérieur avant contre l’extérieur dos. On poursuit l’épinglage sur la même ligne avec la doublure avant contre la doublure dos.

Pour un joli raccord au niveau de l’aisselle, assurez vous que les tissus soient bien alignés, sans décrochage.

On crante et on fait la même chose avec l’autre côté du vêtement.

Ensuite on retourne le vêtement sur l’envers et on fait coïncider le bas extérieur contre le bas doublure, endroit contre endroit.

Aidez vous des lignes de coutures de côté comme repère lors de l’épinglage.

Cousez en laissant une fente de quelques centimètres.

Coupez les angles en biais, crantez en retourner l’ensemble du vêtement par la fente.

Avant de refermer la fente, je vous conseille de mettre en forme les pointes et les courbes en glissant une aiguille à tricoter ou une baguette chinoise par le trou.

Et voilà un petit ouvrage dans lequel vous n’aurez plus qu’à coudre des boutonnières.

Liberty et coton de taie d’oreiller. Boutons chinés. Tunique boutonnée dans le dos, taille 12 mois, patron maison.

II) Méthode n°2: Le vêtement s’ouvre complètement devant ou dans le dos, n’a pas de manches et est constitué de tissus souples:

  • la doublure par le côté.

On commence par coudre les avants au dos par la couture des épaules. Une fois pour les extérieurs et une fois pour la doublure.

On pose à plat la doublure contre l’extérieur, endroit contre endroit.

On coud les emmanchures (doublure et extérieur), on crante.

On coud le bord des avants et l’encolure d’un seul piqué.

On crante.

On glisse sa main à l’intérieur du dos, on passe par l’intérieur de l’épaule et on attrape un des avants entre le pouce et l’index. On fait venir l’avant à travers le tube de l’épaule, sans forcer et doucement. On réitère l’opération avec le second avant.

Une fois le vêtement retourné, on s’attaque aux côtés ouverts.

On commence par un côté. On épingle bord à bord et endroit contre endroit, l’extérieur avant contre l’extérieur dos. On poursuit l’épinglage sur la même ligne avec la doublure avant contre la doublure dos.

ATTENTION: laissez une fente de quelques centimètres dans le côté de la doublure, c’est par là que l’on retournera l’ouvrage à la fin.

Pour un joli raccord au niveau de l’aisselle, assurez vous que les tissus soient bien alignés, sans décrochage.

On reproduit la même opération de l’autre côté, sans laisser de fente.

On replie ensuite le vêtement endroit sur endroit afin que le bas de l’ouvrage soit aligné. On épingle et on coud d’une traite.

On crante et on coupe les angles.

On retourne le vêtement par la fente que l’on referme ensuite avec quelques points.

Si vous souhaitez un vêtement réversible, les points de finition à la main sont obligatoires!

Tissus: maille légère blanche et jersey Lillestoff -Mamzelle Fourmi. Bouton chiné. Cache-cœur sans manches 18 mois.

III) Méthode n°3: le vêtement s’ouvre complètement à l’avant ou dans le dos et possède des manches.

  • La doublure par l’intérieur de la manche.

On commence par coudre les avants au dos par la couture d’épaule. On réitère l’opération avec la doublure.

On pose les manches sur le tissu extérieur et on recommence l’opération avec les manches de la doublure.

On pose les extérieurs à plat sur la doublure, endroit contre endroit.

On coud les bords de manches (extérieur à la doublure) des deux côtés…

… puis la ligne des devant et de l’encolure.

On crante et on retourne du dos vers les avants. Les manches étant grandes ouvertes, il est facile de réaliser cette opération, quel que soit le tissu utilisé.

On rapproche les côtés par les bords de manche et on coud d’un trait les côtés extérieurs et les côtés de la doublure. On recommence avec l’autre côté.

On choisit un angle du bord de manche
On prend cet angle par l’intérieur, couture extérieure vers le haut
Et on rabat cette couture sur celle d’en face, endroit contre endroit (attention, il s’agit des deux angles de la même manche)

ATTENTION à laisser une fente lors d’une de ces deux coutures. Elle se situera entre le bord de manche et l’aisselle, dans la doublure.

On retourne le vêtement pour aligner le bas, endroit contre endroit, extérieur à plat sur la doublure.

On crante et on étête les angles.

On retourne par la fente que l’on ferme avec quelques points.

Tissus: Liberty et satin chiné. Boutons chinés. Cache-coeur Leiko (Esprit kimono) en 18 mois.

Astuce: Pour un joli effet, lors du report du patron, vous pouvez rallonger les manches extérieures de 0,5cms et raccourcir les même manches de 0,5cms pour la doublure. Ainsi, vous aurez un joli « rentré », très propre à la fin.

IV) Méthode n°4: Pour un vêtement qui ne s’ouvre pas (ni devant ni derrière), sans manches.

  • La doublure en boudin ou burrito.

On commence par coudre les extérieurs par la couture d’épaules. On fait la même chose avec la doublure. (pour ces deux étapes, référez vous aux deux méthodes précédentes)

On pose à plat les extérieurs sur la doublure, endroit contre endroit, et on épingle avec soin le col fermé.

On coud en faisant bien correspondre toutes les lignes de couture à plat et en soignant les pointes des V.

On crante et on réalise des petits traits de ciseau à la pointe, à 1mm des fils.

On retourne, on forme bien les courbes et les V, on repasse et on surpique.

Vient ensuite la merveilleuse technique du burrito…

On ouvre une des emmanchures et on vient en entourer l’autre emmanchure que l’on a préalablement roulée (afin qu’elle prenne le moins de place possible).

Notre emmanchure ouverte est donc plaquée endroit contre endroit, doublure contre extérieur, autour du boudin.

On épingle et on coud en faisant très attention à ne pas passer sur le boudin avec la machine.

On passe la main dans l’ouvrage et on vient récupérer doucement, sans forcer, l’intérieur du burrito.

On fait la même chose avec l’autre côté.

Ensuite, on va retourner l’ensemble de l’ouvrage en l’enfermant dans un des avants, en faisant coïncider les côtés et le bas, endroit contre endroit, doublure contre extérieur.

On coud en laissant une fente.

On crante, on étête les angles, on retourne par la fente et on fait la même chose avec les dos.

On referme les fentes.

Surtunique en 3 mois. Coton japonais et doublure crème chinée. Biais et boutons chinés. Patron maison.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.