Manteau Georges en version ciré

Pour le manteau de mi-saison des filles, je me suis de nouveau tournée vers l’ouvrage de Karine Aivazian, La parfaite garde-robe des filles. C’est vraiment une source d’inspiration et malheureusement, il ne me reste plus beaucoup de patrons à tester…

Mais parlons aujourd’hui du manteau Georges. Conçu au départ pour être coupé dans du lainage, je l’ai adapté pour le temps breton: plus léger et surtout en toile enduite!

Manteau Georges (26)

Il nécessite peu de connaissances techniques (seulement de poser proprement du passepoil et de réaliser une doublure). En revanche, armez-vous de patience (beaucoup d’étapes) et d’un bon matériel: piquer de la toile enduite, c’est vraiment pas la fête!

Afin de partir avec un stock suffisant de passepoil sans me ruiner, j’ai réalisé moi-même ledit passepoil avec de la queue de rat et du biais (les deux made in Emmaüs).

Ensuite, j’ai posé ces mètres de passepoil sur les différentes pièces du manteau, à savoir:

la martingale,

manteau Georges (8)

les empiècements de manches,

Manteau Georges (29)

et les empiècements de devant.

manteau Georges (5)

manteau Georges (17)

Poser du passepoil sur des pièces arrondies n’est pas si complexe que cela si vous adoptez de bons réflexes:

1) Retirer un peu de corde à chaque extrémité.

manteau Georges (13)

2) Commencer la pose sur un pan droit et non dans une courbe

3) Cranter avec soin les angles avant de piquer.

manteau Georges (14)

4) Piquer avec votre pied fermeture éclair au point droit pour poser le passepoil.

5) Lors de la pose de la doublure, piquer à un millimètre de la première couture.

manteau Georges (15)

6) Surpiquer avec soin.

manteau Georges (16)

Une fois le passepoil posé et les pièces doublées, passez à la création des boutonnières pour les empiècements de devant. (La galère sur du ciré….)

manteau Georges (18)

Ensuite, on crée le col.

manteau Georges (19)

Le dos est composé de deux parties: le buste et le jupon dans lequel on réalise deux plis plats.

manteau Georges (7)

manteau-georges-20.jpg

manteau-georges-21.jpg

Une fois le dos « complet », on attache la martingale sur la ligne de surpiqûre en y cousant deux boutons.

manteau Georges (9)

On assemble dos et devants par la couture d’épaule.

On pose les manches avant de coudre les empiècements que l’on fixe à plat avec un bouton assorti.

manteau Georges (3)

manteau-georges-5.jpg

On n’oublie pas de poser les poches avant de passer à l’étape suivante!

manteau Georges (6)

Ensuite, je me suis affranchie du plan de montage puisque j’ai posé le col puis la capuche (dans cet ordre) avant de passer à la création de la doublure.

manteau-georges-4.jpg

Manteau Georges (25)Manteau Georges (27)Manteau Georges (24)Manteau Georges (28)

Le tissu de doublure que j’ai choisi est d’un grammage important et surtout il n’est pas extensible! Il me semble que poser une doublure souple (type jersey) sur de l’enduit relève du défi un peu foufou!

J’ai réalisé une doublure par l’intérieur de manche, ce qui ne se voit absolument pas une fois la fente refermée.

Pour les finitions, ne restent qu’à poser les empiècements devant et à coudre les boutons.

manteau Georges (1)

Petites remarques sur cette étape:

  1. N’hésitez pas à prendre vos repères sur l’enfant directement pour placer au mieux vos empiècements.
  2. Penser à glisser une allumette sous votre bouton au moment de la pose. Si votre bouton possède une queue, vous pouvez juste le coudre. S’il est plat, il risque d’être trop « collé » au tissu et de tirer à chaque boutonnage. L’allumette donne du « jeu » au fil.

Bien… ciré de la grande, fait! Pour la petite, j’ai quelques idées d’aménagements du patron dont je vous parlerai sans tarder.

manteau Georges (10)


3 réflexions sur “Manteau Georges en version ciré

  1. Je te rejoins complètement sur la complexité de coudre du coton enduit ! Ça glisse c’est l’horreur… J’ai entendu parler du pied à double entraînement qui semble être pas mal. A tester peut-être ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.