Tenue de pirate pour le Kerneuval

A Quimperlé, au lycée public de Kerneuzec, a lieu tous les ans le « Kerneuval ». Véritable institution, il permet aux lycéens de lâcher du lest et de se déguiser.

L’une des lycéennes, ancienne élève et fille d’une amie, m’a demandé de lui coudre un costume inspiré d’une photo trouvée sur internet, de la marque Smiffys (cf ICI pour l’original).

Je ne suis pas très fan de la reprise d’un costume existant, pour des raisons évidentes de propriété intellectuelle. Mais c’était le modèle qui lui plaisait et j’ai opéré de nombreuses modifications d’avec l’original. Comme en plus le projet n’a pas pour but la commercialisation, mais un usage privé, je me sens un peu moins mal.

Pour ce projet j’ai donc réalisé trois pièces: une chemise, une veste et des guêtres.

Comme je n’avais pas le modèle vivant sous la main (hormis lors de la phase de l’essayage, pour les finitions), j’ai créé mes pièces de patron avec la technique du moulage sur mannequin (en réglant ledit mannequin aux mensurations transmises).

La chemise est coupée dans un vieux drap. Je l’ai conçue avec des manches raglan et des pans très larges devant et derrière afin d’exagérer l’effet plissé lors de la pose de l’élastique. La conception est très simple puisqu’on se contente de créer un ourlet en haut du vêtement dans lequel on glisse ensuite un élastique fin.

pirate (15)pirate (4)pirate (1)

J’ai également cousu une pression large afin que le tissu soit légèrement tiré vers le bas entre les seins tout en maintenant l’extrémité de l’insert à plat.

pirate (19)

Le plus gros de la conception concernait la veste.

pirate (20)

Là encore, uniquement des coupons de récup et du moulage sur mannequin.

L’avant est composé de deux pans qui soulignent le dessous de la poitrine. Chaque pan est constitué d’une bande de côté et d’une bande de devant.

pirate (15)

Les bretelles sont fines et très échancrées sous les aisselles.

Comme la veste est doublée, j’ai dû passer par la technique de la doublure par les bretelles (cf ICI).

En outre, j’avais dû largement anticiper sur mes étapes de finition, comme par exemple la pose des pressions femelles entre la doublure et l’extérieur ou celle de la dentelle qui borde les différents pans.

pirate (5)Popirate (14)

Pour l’arrière, je suis partie en free style. Je souhaitai que la veste soit à la fois cintrée et parfaitement ajustée aux formes de la jeune fille. Du coup, plutôt que de réaliser un dos simple, j’ai imaginé un dos en trois pans (un central et deux latéraux), qui contiendraient des bandes de laçage, dans un esprit corset.

L’élaboration n’est pas compliquée, si jamais vous souhaitiez la tenter: il s’agit de rectangles doublés dans lesquels on crée des boutonnières. Ensuite, on place ces rectangles en sandwich entre deux pans. Le laçage à l’aide d’un cordonnet fait le reste.

pirate (9)

Parlons à présent de l’insert…

pirate (16)

Un losange de velours recyclé, doublé. L’un des angles est cousu à la veste, le second tient grâce à des pressions cachées dans la doublure du vêtement.

pirate (13)

J’ai cousu des lignes de boutons vintage, dans l’esprit pirate.

pirate (17)

Il permet de détacher ou d’attacher la veste.

Enfin, il manquait un dernier détail à ce costume: la jeune fille portera un legging noir et a déjà un chapeau de pirate. Alors, j’ai pensé à des guêtres.

En créer n’est pas très compliqué si l’on possède les mesures du modèle. Si vous vouliez vous lancer, je vous conseille de taper « free sewing pattern gaiters » dans votre moteur de recherche.

Une guêtre se compose de trois pièces: un côté intérieur et deux pans extérieur qui se pressionnent, se boutonnent ou, comme dans mon cas, se lacent.

pirate (12)

J’ai utilisé des coupons de récup et doublé chaque guêtre avant de créer des œillets avec ma machine.

La partie vraiiiiiment longue c’est de percer les œillets avec un poinçon et d’y glisser le cordonnet.

Pour finir, on replie le haut des deux pans et on les maintient avec un bouton.

pirate (8)

Bon, à plat, ça ne rend pas grand chose, mais porté sur des bottines, ça déchire!

pirate (11)

Et maintenant, si je vous dis que j’ai hâte de le voir porté, ce costume, vous me croyez?

 

 

 

 

 


3 réflexions sur “Tenue de pirate pour le Kerneuval

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s