Tout ça pour une brassière!

J’espère que cet article vous fera sourire parce qu’il m’a coûté cher!

En parlant de « cher », je mets à votre disposition un patron gratuit dans cet article 🙂

brassière 14

Il y a quelques semaines, les filles sont allées passer le Week-end chez leurs grands-parents. Mamie les a emmenées faire les magasins et Cacahouète est rentrée avec… une brassière.

Elle n’a que neuf ans et pas grand chose à mettre dedans pour le moment, mais « toutes les copines » ont une brassière. L’argument est-il vraiment recevable? Bref.

Petit pincement au cœur de maman Citrouille qui réalise que, vraiment, il n’y a pas moyen d’empêcher les enfants de grandir, et légère vexation: « Dis donc, Mamie, c’est pas à la maman d’acheter la première brassière de sa fille? »

Je fulmine donc pour de multiples (mauvaises) raisons et tripotant ce bout de tissu made in China. Et je trouve des raisons supplémentaires de râler: « elle est trop grande », « l’élastique est trop lâche », « et c’est quoi ces motifs enfantins sur un accessoire de pré-ado? ». J’oublie malencontreusement de la laver, ce qui fait que Cacahouète la récupère dans le panier à linge et la reporte en cachette, y compris sous son pyjama… un vrai sujet de psychanalyse familial, cette brassière…

Jusqu’au moment où je décide de sortir de cette spirale ridicule (oui, oui, j’en ai conscience…) pour agir.

Cacahouète veut porter des brassières, soit. Mais elles seront cousues par maman dans des tissus bio et adaptées à sa morphologie.

Nouveau problème. Le patron. J’aurais pu payer un PDF ou adapter un modèle gratuit (mais trop grand), mais j’ai décidé de dessiner mon patron comme une grande.

Après quelques essais foireux, je suis parvenue à ce prototype (ne regardez surtout pas les finitions, c’est un prototype vous dis-je)

J’étais toute fière de ma création et Cacahouète a immédiatement adhéré. Du coup, j’ai eu envie de la partager.

Oui. Bon. Je peux difficilement utiliser mon patron papier avec mes pattes de mouches. Que faire?

brassière 3brassière 4

J’ai commencé par utiliser le logiciel Valentina. TB outil, soit dit en passant. Mais une fois le patron créé, je ne parvenais pas à l’imprimer correctement: les courbes et les lignes se modifiaient sans cesse.

brassière 5

J’ai donc transféré mon patron sur Inkscape. Là encore, vous auriez bien ri de me voir me débattre avec tous ces onglets improbables, j’ai d’ailleurs bien failli me déclencher un AVC à force de réfléchir: c’est quoi cette gomme qui fait des traits rouges? Et pourquoi ce fichu rectangle refuse de prendre l’angle qui est le sien?

Passons. Je finis par obtenir un tracé correct. Et là, après Charybde, Scylla: le fichier de mon patron apparaît en format .val ou .svg. Pas en PDF.

Un petit tour de convertisseur en ligne et j’y étais enfin! Je suis très fière de vous annoncer que j’ai sué sang et haut et ravalé ma fierté pour qu’en cliquant

Brassière devant 10 ans (1) et Brassière dos 10 ans (2)

vous puissiez télécharger gratuitement le patron en PDF!

J’avais déjà le plus grand respect pour les concepteurs/trices de patrons, mais là je dois avouer qu’ils ont encore gagné un échelon. Quel boulot!

Après ce grand moment, il est temps que je revienne à ma zone de confort et vous propose le tutoriel qui va avec le patron.

Dans ce tutoriel, je vous propose la version réversible de la brassière:

Tout d’abord, imprimer et découper les deux A4 (les marges sont incluses).

brassière 19

Poser au pli le patron avant et le patron dos.

brassière 18

Vous obtenez deux avants et deux dos.

brassière 20

Coudre, endroit contre endroit, les deux avants par les emmanchures et l’encolure. Faire la même chose avec les deux dos. Attention à ne PAS coudre le haut des bretelles!

brassière 21

brassière 8

Cranter et retourner les dos mais laisser sur l’envers les avants.

 

Glisser les bretelles du dos DANS les bretelles de l’avant. Attention, les tortues sont contre les tortues et les fleurs contre les fleurs.

brassic3a8re-9.jpg

brassière 10

Pour glisser plus facilement les bretelles, vous pouvez utiliser une épingle à nourrice.

brassière 11

Faire ressortir les bouts des bretelles de 1cm et coudre les extrémités. Cranter et retourner.

brassière 12

Ensuite, coudre les côtés, endroit contre endroit.

brassière 34

Surjeter les deux pans du bas pour qu’ils soient solidaires.

 

Choisir un élastique large et compatible avec un contact direct avec la peau (le modèle utilisé est de chez Prym, disponible chez Self Tissu). La longueur est celle du bas de la brassière. Lorsque vous allez coudre les deux extrémités de l’élastique, cette bande sera environ 2cms moins large que la brassière.

brassière 28

Coudre les bords de l’élastique endroit contre endroit et aplatir les coutures en surpiquant.

Ensuite, afin que la brassière soit jolie d’un côté comme de l’autre, je vous conseille de poser l’élastique de la manière suivante:

Coudre à une largeur de pied de biche.

brassière 30

brassière 29

Replier et surpiquer au point zigzag entre la couture et le bord de l’élastique.

brassière 24brassière 23brassière 32

Ainsi, les finitions sont jolies et le vêtement entièrement réversible.

Voici quelques photos de la brassière portée côté tortue et côté fleurs…

brassière 14brassière 13brassière 26brassière 25

brassière 23brassière 16brassière 6brassière 7

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s