Les toges de « faites entrer l’accusé! »

Deux collègues de l’établissement où je travaille ont lancé depuis deux ans un ambitieux projet français / histoire – géo sur la justice. Il est à destination des quatrièmes et se conclut par une représentation théâtrale.

Cette année, les enseignantes m’ont demandé si je pouvais coudre des toges pour les juges et les avocats de la pièce.

J’ai accepté sans trop savoir dans quoi je m’engageais, persuadée par exemple que  » Évidemment, des patrons existent quelque part  » ou que « ça va être rapide, ce doit être une sorte de blouse, non? »

Alors, soyons clair:

– Je n’ai rien trouvé sur la toile qui ressemble à des patrons de toges de magistrats, ou alors ils n’étaient pas français…

– J’ai découvert que les toges différaient selon qu’on est avocat ou juge et même que tous les juges ne portaient pas la même robe.

– Enfin, les magistrats portent, en plus de l’habit, une épitoge et une sorte de cravate (le rabat ? J’ai déjà oublié); j’ai failli m’évanouir quand j’ai lu que la vraie toge comportait 33 boutons !

Bref, je me suis mise au boulot à Pâques et n’ai fini que fin mai.

Première étape, le patronage. Comme je partais des photos fournies par les collègues, j’ai établi qu’il me fallait pour chaque tenue: deux avants longs en un seul pans, un dos avec deux parties ( une haute et une basse plissée), des manches longues, un col rigide type Mao mais plus haut.

À partir de cet état des lieux, j’ai cherché des pièces modèles et j’ai pensé au hors série homme de LMV. En effet, à Pâques on ne savait pas qui jouerait les magistrats et certains quatrièmes sont grands!

toges 3

J’ai trouvé deux patrons qui m’offraient de belles perspectives :

toges 2

toges 1

Ensuite, j’ai modifié ces pièces afin d’obtenir mes longs avants, mes manches bouffantes et évasées, mon dos très plissé.

Pour la suite de cette aventure, voici le tutoriel en fonction des modèles ( s’il vous prenait l’envie de coudre une toge un jour..,)

Les enseignantes m’ont fourni le tissu: des mètres de doublure fine et brillante !

toges 4

La robe d’avocat:

IMG_0156IMG_0159

Commencer par réaliser le col.

toges 39

Assembler les deux parties du dos en créant des plis creux dans la partie basse. Surjeter et surpiquer.

toges 34toges 33toges 36

Assembler le dos et les avants, endroit contre endroit par la couture d’épaule.

toges 35

Poser le col, surjeter et coudre un biais ou du ruban sur toute l’encolure.

toges 24

Poser un biais de coton large sur les bords des avants.

Coudre les manches en réalisant des plus creux en haut d’épaule.

toges 38

toges 18

Realiser la couture des côtés.

toges 32

Créer un ourlet en bas de la robe.

Vous pensez bien que je n’ai pas cousu 33 boutonnières : 4 pressions résine et le tour était joué !

toges 1

Les bas de manches ont un revers. J’ai donc créé un tube asymétrique que j’ai cousu.

IMG_0158

Pour le rabat, au bout de quelques essais malheureux, je suis parvenue à dessiner un gabarit correct. Deux pièces en forme de sablier déséquilibré que l’on coud endroit/endroit. On retourne, on ouvre une boutonnière.

toges 17toges 20toges 6

Le placement du rabat est simple: on le positionne sur le biais avant, on trace un repère pour fixer l’emplacement de la boutonnière, on coud le bouton, et voilà !

toges 15toges 14toges 13toges 11toges 12

L’épitoge se réalise sur un principe proche, sauf qu’elle comporte dès extrémités blanches. Le bout qui tombe sur l’avant est étroit, celui du dos plus large. J’ai choisi de les stabiliser sur l’épaule gauche avec une pression résine.

toges 7toges 8toges 3toges 2

La robe de juge noire:

Même principe global que dans l’explication précédente à deux « détails  » près :

Les manches ne comportent pas de rabas, elles sont juste treeees longues et treeees évasées au poignet.

Le devant comporte une sorte de bande large cousue aux bords des avants. Ces bords sont légèrement plissés.

toges 25toges 17

La robe de juge rouge :

IMG_0160IMG_0162IMG_0161toges 23toges 22toges 21

C’est l’exacte coupe de la toge précédente, mais le dos, le col, les manches, les avants et l’épitoge sont rouges. La bande ventrale est noire.

A présent, j’ai hâte de voir les élèves sur scène !!! 🤗

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s