Total look 70′

Quand vous tombez sur une chemise terriblement stylée en jersey flashy, chez un faillitaire, et que cette chemise a un petit parfum seventies pas désagréable… alors l’orangite aiguë vous guette.

J’ai succombé!

Merveilleux velours côtelé à l’ancienne de chez Self Tissu et patron vintage revisité.

orangite-aiguc3ab21.jpg

 

Orangite aiguë9

Hihihi… vous avez le droit de penser: « le total look c’est too much! »… mais c’est pas grave, ça m’a fait un bien fou au moral et Croquette adhère encore (pour combien de temps…) aux délires de sa folle de mère.

Sur le patron de 1974, le pantalon est composé de deux jambes dos avec des pinces,

et de deux jambes avant.

Orangite aiguë5

La partie avant comportait une braguette à zip. Allez savoir pourquoi, je n’ai pas ressenti la nécessité de la conserver 🙂

Le bas de jambe est simplement ourlé, en revanche, j’ai modifié la structure de la ceinture.

Au lieu de me compliquer la vie à créer deux bandes plus ou moins trapézoïdales avec des retours et des boutons, j’ai réutilisé le principe du pantalon trompette de Céline Hoinard:

Deux tubes en jersey épais emboîtés puis cousus sur la taille: facile à enfiler, à descendre et qui tient bien au mini bidon.

orangite-aiguc3ab17.jpg

C’est donc un modèle tout simple, adapté à la saison et qui met de bonne humeur!

Je me vois bien le décliner en plusieurs coloris pêchus… et si je faisais aussi le blouson de la pochette???

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s