Zéro déchet: #Transport et conservation

Suite de l’article spécial recyclage et zéro déchet:  cette fois, je vous propose de réfléchir à tous ces sacs en plastique, à tous ces films alimentaires non biodégradables, à ces feuilles d’aluminium incroyablement polluantes, auxquels nous sommes confrontés si souvent.

Il existe des parades et en voici quelques unes:

  1. Les sacs pliables pour les courses
  2. Les sacs à vrac pour les fruits
  3. Les sacs à pain/ tarte
  4. Les couvercles de conservation
  5. Les emballe-sandwichs

1) Les sacs de courses pliables:

Nous utilisons nettement moins de sacs plastiques pour faire nos courses, depuis que les sacs fournis par les grandes surfaces ont fait leur apparition. Malheureusement, tous les commerce n’ont pas le réflexe écologique: très souvent les commerçants nous proposent encore des sacs en papier ou en plastique (payant).

Beaucoup d’entre nous ont pris l’habitude de garder un sac en tissu ou un panier dans le coffre de la voiture. Cependant, on ne les emporte pas toujours avec nous pour des raisons de place et de praticité.

Pour ceux qui suivent le blog, vous avez déjà découvert ce lien génial vers des sacs de courses en tissu qui se plient dans une mini poche et tiennent peu d’espace dans un sac à main.

Je vous avais montré ma version au mois de juin dernier:

stand atelier couture 1stand atelier couture 2stand atelier couture 18

Il existe en outre sur la toile un nombre incalculable de tutoriels pour réaliser des tote bags. Personnellement, j’aime beaucoup utiliser deux taies d’oreiller vintage pour réaliser les miens. En utilisant le pan intérieur, on parvient à réaliser les anses et le plus souvent une ou deux poches.

sac-1.jpg

2) Les sacs à vrac pour les fruits et les légumes:

Un sac à vrac est d’une simplicité enfantine à réaliser: un rectangle de tissu plié en deux, cousu sur deux coté, avec un ourlet pour passer un cordon.

Le sac à vrac pour les fruits est un peu plus long à coudre mais il permet de répondre à plusieurs problématiques:

  • Eviter de mettre les fruits dans un sac jetable avant la pesée.
  • Permettre à la caissière de passer les fruits en caisse sans ouvrir le sac.
  • Laisser les fruits respirer, y compris si on les met au réfrigérateur.

zéro déchet conservation 3

Pour réaliser ce sac, vous aurez besoin de coton à faible grammage (le coton usé d’une taie d’oreiller est idéal), de la gaze, du biais, un ruban et une feuille plastifiée.

zéro déchet conservation 15

Commencer par découper un rectangle dans le coton.

zéro déchet conservation 14

Couper une bande de gaze et de coton qui soit de la même hauteur que le rectangle de coton et qui corresponde à 1/3 d’une face.

Coudre la petite bande de coton sur la bande de gaze. Surjeter et surfiler.

zéro déchet conservation 13

Coudre à cheval un petit rectangle de plastique (pour coller l’étiquette du prix, si vous pesez vos fruits vous même).

zéro déchet conservation 12

Coudre la bande de gaze sur chacun des côtés du rectangle de coton.

zéro déchet conservation 11

zéro déchet conservation 10

Plier le tube obtenu, à l’envers, de sorte à ce que la bande de gaze apparaisse au milieu.

Coudre le fond.

Retourner le sac ainsi obtenu: ne reste qu’à réaliser la coulisse.

Commencer par coudre l’extrémité du biais vers l’intérieur,

zéro déchet conservation 7

Poser le biais en faisant bien le tour du sac.

zéro déchet conservation 6

Surpiquer le biais « à cheval ».

zéro déchet conservation 5

Glisser le ruban dans la coulisse avec un passe lacet ou une épingle à nourrice.

zéro déchet conservation 2

Fermer le ruban avec un nœud.

zéro déchet conservation 1

Et voilà!

zéro déchet conservation 19

Autre grand classique du transport et de la conservation:

3) Les sacs à pain/ tarte:

Cécile m’avait permis, fin juin, d’en tester deux modèles:

(Souvenez-vous ICI)

sacs à pain 7

Après test, elle a souhaité un modèle avec une sangle, afin d’aller chercher ses baguettes à vélo.

Aussitôt suggéré, (presque) aussitôt cousu:

zéro déchet conservation 34

Un sac à pain doublé, assez profond, avec une poche sur le devant (pour les pains au chocolat du dimanche 🙂

Et surtout une sangle (récupérée sur un parking de plage il y a plusieurs mois) pour porter le sac sur le dos, à vélo.

zéro déchet conservation 33

(J’ai hâte d’avoir le retour de ma testeuse!)

Et puis un marronnier des blogs et des magazines de couture (mais en même temps zéro déchet…): le sac à tarte (existe en version cake…)

zéro déchet conservation 27zéro déchet conservation 26

Je ne vous fais pas l’offense d’un tuto ici: c’est archi simple et le net regorge de modèles très bien faits.

Ce qui est moins le cas de mon objet recyclage n°4: le couvercle de conservation.

zéro déchet conservation 29

Bien entendu, nous sommes dans le cas d’un bol ou d’un saladier qui ne possède pas déjà un couvercle et que, par habitude, nous allons recouvrir de film plastique ou d’alu.

Un exemple très simple est l’apéro d’été avec cette bonne vieille salade de riz très vite convoitée par ces vrombissantes et têtues mouches bleues.

Hop! Le couvercle en tissu sur le saladier et cours toujours la mouche!

Pour réaliser ces couvercles: du vieux coton (j’ai terminé mon drap fleuri pour ce tuto), de l’élastique et les récipients que vous souhaitez couvrir.

zéro déchet conservation 16zéro déchet conservation 17

On pose le saladier – ou le bol – à l’envers sur le tissu et on trace un cercle autour en pensant à laisser une marge de 1 cm.

On découpe une bande de la longueur du périmètre du cercle (à vos cellules grises) et d’une largeur d’au moins 6 cms.

On coud la bande au cercle, endroit contre endroit, avant de la refermer.

zéro déchet conservation 25

On surjette, on surpique. Et puis on fait un ourlet à coulisse pour intégrer l’élastique (vous remarquerez que j’ai utilisé un élastique pour la cour de récré > ils sont souvent flashy et très longs).

zéro déchet conservation 24zéro déchet conservation 23zéro déchet conservation 22

On referme la coulisse et c’est fini! Et oui, ça marche aussi pour les plats à gratin!

zéro déchet conservation 28zéro déchet conservation 20zéro déchet conservation 21

5) Les emballe-sandwich

zc3a9ro-dc3a9chet-conservation-38.jpg

J’avais découvert le concept aux Etats-Unis et j’ai adhéré immédiatement.

Imaginez que vous êtes le vendredi matin, jour de la sortie scolaire de votre dernière – Croquette par exemple – et qu’il est 7h30. La garderie va ouvrir bientôt, la grande ne trouve pas sa deuxième sandale et évidemment, vous avez attendu le dernier moment pour préparer le sandwich pour le pique-nique.

Vous fourrez le fromage dans le pain avec une rondelle de tomate qui menace de s’échapper à tout moment quand vous réalisez avec horreur que le couvercle de ce satané Tupperware a encore disparu. Réflexe? Papier d’alu!

Et bien non! Car dans votre tiroir à papier d’alu (où il n’y a d’ailleurs plus d’alu parce que ça pollue trop), vous retrouvez votre emballe-sandwich! (en plus c’est juste trop mignon!)

Allez, un petit tuto pour la route:

Deux morceaux de toile cirée ou de coton enduit (40X40):

zéro déchet conservation 42

Dans les deux coupons vous coupez une sorte de goutte (ou de feuille) de 40 au plus long et de 40 au plus large.

Vous les cousez endroit contre endroit, en laissant une assez large ouverture.

zéro déchet conservation 41

On retourne, on surpique tout du long et c’est quasi fini!

zéro déchet conservation 40

 

Ne reste qu’à poser les pressions (pour des touts petits, le scratch est plus facile NDLR)

Ensuite, vous placez votre sandwich au centre et vous repliez comme montré ci dessous:

zéro déchet conservation 36zéro déchet conservation 35zéro déchet conservation 37zéro déchet conservation 38

Allez! Je vous laisse respirer!

Très prochainement nous réfléchirons à des alternatives zéro déchet dans la salle de bain.  D’ici là, retour sur le devant de la scène de Croquette et Cacahouète!

 

 

 


Une réflexion sur “Zéro déchet: #Transport et conservation

  1. Et bien ce soir, je suis allée faire des courses vite fait, et en caisse, j’ai eu des compliments sur mes sacs à fruits:
    « Oh ils sont beaux vos sacs, hier j’en ai vu aussi! C’est vous qui les faites?
    – Euh, non pas moi, mais c’est fait maison. Mais hier, enfin avant hier, ça devait être mon mari!
    – Ils sont vraiment chouettes. Ah oui, je reconnais le grand sac! C’était bien votre mari! »
    Alors merci pour ces sacs, ils sont trop beaux!!!
    Il était 18h50, c’était la fermeture du magasin, les lumières s’éteignaient, j’y retourne en plein jour!!!
    J’avais déjà eu des remarques positives des clients avec les sacs en coton tout blanc pour les fruits et le vrac, mais là avec des fleurs et tout c’est vraiment la classe!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s