Robe Fiore fifties

Mon amie Raphaëlle doit se rendre à un mariage début juillet. Le thème: les années 50.

Tandis qu’elle m’exposait le type de robe qu’elle souhaitait, m’est revenu en mémoire le hors série du Burda vintage, dédié aux fifties.

Robe Fiore T.38 7

Elle a choisi le modèle Fiore et c’était parti!

Robe Fiore T.38 6

La toile, réalisée en coton, n’avait posé aucune difficulté: après essai, Raphaëlle a souhaité que nous étrécissions le dos et que nous raccourcissions le jupon de 30 bons centimètres.

Puis elle est allée choisir son tissu chez Self Tissus. Lorsque j’ai découvert son choix, la femme en moi s’est écriée: « whaouh! ça va être magnifique! » tandis que la couturière en moi geignait: « ça va pas être de la tarte! ».

Nous avons donc une doublure gris pâle, antistatique, extrêmement fine,

Robe Fiore T.38 14

Et un tissu extérieur en dentelle à très gros trous. Les deux étoffes glissant évidemment beaucoup.

Robe Fiore T.38 15

Pour commencer, j’ai monté le buste en dentelle.

Je n’ai pas une manière très académique de poser les fermetures invisibles, mais elle fonctionne:

Robe Fiore T.38 19

Elle consiste à coudre le zip sur les côtés du buste auquel j’ai « précousu » un bout du jupon.

Robe Fiore T.38 22Robe Fiore T.38 20Robe Fiore T.38 23

Ensuite, j’ai cousu l’équivalent en doublure et pour monter ces deux parties ensemble, j’ai utilisé la technique d’assemblage par les coutures d’épaules:

Très bon tutoriel ICI.

Robe Fiore T.38 12

Enfin, j’ai assemblé les mètres et les mètres de jupons (trois pans à l’avant, trois pans à l’arrière); un jupon en dentelle, un jupon en doublure.

J’ai assemblé ces jupons aux morceaux déjà cousus au buste puis je les ai froncés, assemblés au haut de la robe et surpiqués.

Robe Fiore T.38 1

Robe Fiore T.38 9Robe Fiore T.38 25Robe Fiore T.38 24

Petite remarque technique: étant donné la largeur des trous de la dentelle, impossible de surjeter: le surjet aurait été visible tout le temps. J’ai donc utilisé la technique de la couture à l’anglaise pour les pans droits et je me suis contentée de cranter puis de surpiquer les coutures courbes.

Ensuite, il restait à réaliser les ourlets (saleté de doublure glissante!).

Robe Fiore T.38 10

Pour le col, Raphaëlle le souhaitait « démontable ». Je l’ai donc doublé avant de joindre les deux parties avant. Il devient une sorte de col-étole très féminin, à géométrie variable.

Robe Fiore T.38 8Robe Fiore T.38 5Robe Fiore T.38 4Robe Fiore T.38 17Robe Fiore T.38 16

Voilà! Je suis très satisfaite du résultat, même si j’en ai bavé à certaines étapes. Je crois que le bruit de la dentelle se coinçant dans les griffes de ma machine va me hanter quelques temps.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s