Sauvetage de chaise!

Je partage avec mon amie Sylvaine le goût du recyclage et je ressens comme elle, autant que faire se peut, l’intérêt de réparer/ rénover un objet plutôt que de chercher à en racheter un neuf.

Un soir, elle m’a amenée une chaise à bascule aux jolies lignes mais dont la paille s’était détachée.

sauvetage-chaise-1

sauvetage-chaise-2

Elle m’a dit:

« Je ne sais  pas si tu pourras l’arranger, mais vois ce que tu peux faire. »

Je lui ai promis d’essayer.

Ce matin, à 5 heures, me voilà devant mon café (saleté de chat… penser à ne plus l’enfermer par inadvertance dans la chambre de Croquette…).

Je tape alors sur mon moteur de recherche, cette question somme toute assez absurde (mais il est 5 heures du matin, ne l’oublions pas…):

« Comment rempailler une chaise sans paille? »

Et là, les réponses internet ont été diverses, mais l’une d’elle m’a semblé à la fois simple et réalisable (je ne suis pas vannier ni rempailleuse…):

Je vous mets le lien ICI, au cas où vous vous seriez fourrés dans la même situation:

Cela s’appelle du rentissage > rempailler avec de fines bandes de drap que l’on enroule sur elles-mêmes comme des cordes.

J’ai appliqué cette méthode sur les zones rondes:

sauvetage-chaise-5

sauvetage-chaise-6

sauvetage-chaise-7

En revanche, pour l’assise, j’ai préféré la méthode des sangles, mais toujours avec mes bandelettes de drap: ainsi, pas de volume désagréable.

sauvetage-chaise-10

sauvetage-chaise-8

Je vous assure que je me croyais dans un article de journal féminin des années 30, où on vous explique comment faire de la charpie pour penser une plaie…

sauvetage-chaise-9

Une fois ma chaise renforcée, je suis passée à la housse.

Recyclage toujours, j’ai utilisé un double rideau pur seventies.

Je ne vous donnerai pas le patron car j’ai pris mes mesures et taillé mes coupons sur la bête…

img_7118

sauvetage-chaise-14

Juste quelques remarques techniques (c’est vrai qu’on réalise des housses pour chaise à bascule assez peu souvent…):

J’ai ajouté des pièces en forme de triangle au coin des parties latérales, afin de donner de l’aisance:

sauvetage-chaise-11

Comme la tête était plus grosse que le cou (cette phrase est surréaliste), j’ai créé une fente sur le côté, ce qui permet d’enfiler et d’enlever la housse. Elle se pressionne.

sauvetage-chaise-13

sauvetage-chaise-12

Voilà donc le résultat d’un projet écolo et d’une nuit écourtée… à suivre!

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s