Ciré printanier doublé

Il fait toujours froid en ce milieu du mois de février. Nous sortons néanmoins prendre l’air (humide) entre deux averses glaciales.

cire-croquette-2

C’est l’occasion de prendre un peu d’avance sur le printemps en cousant les cirés que les filles porteront en mars. Patron de Sabine Moineaux (avec quelques modifs…)

Pour un mini modèle comme Croquette, il faut ruser sans cesse avec les modèles « standards ». Sur cet ouvrage, pas de 3 ans, donc j’ai opéré comme suit:

  • Le patron a été coupé en 4 ans sans marges de coutures pour les coupons non extensibles: ciré et coton enduit.

cire-croquette-37

  • En revanche, la doublure extensible a été coupée en taille 2 ans sans marges de coutures.

cire-croquette-38

cire-croquette-18

Le dos est composé de 3 éléments:

cire-croquette-12

cire-croquette-8

Le haut coupé au pli (ici de la toile cirée épaisse),

cire-croquette-5

 

le milieu dos qui possède un pli creux au niveau de la colonne vertébrale,

cire-croquette-30

le volant du bas qui est également plissé (je reviendrai plus tard sur la technique de la « bouffication », « bouffitude »… bref, sur comment on obtient l’effet bouffant en bas de l’ouvrage)

cire-croquette-35

L’avant est composé de deux pans simples, constitués de quatre parties chacun;

L’empiècement devant:

cire-croquette-17

cire-croquette-27

Le milieu devant où deux pièces sont cousues verticalement afin de « cintrer » le vêtement:

cire-croquette-44

Et le volant du bas:

cire-croquette-24

cire-croquette-16

Cet avant s’attache sur le devant par des pressions résine. Comme j’ai eu des expériences antérieures malheureuses, j’ai choisi d’entoiler fortement les envers de ces pans… et j’ai opté pour le modèle transparent des pressions. J’ignore pourquoi, mais je les trouve moins « dures » à déclipser, et cela tire moins sur les tissus.

cire-croquette-3

cire-croquette-43

Sur les côtés, des petites poches (taille liliputien).

cire-croquette-25

cire-croquette-26

cire-croquette-31

cire-croquette-14

Les manches sont assez étroites (j’ai accentué la largeur sous les aisselles et opté pour du coton « glissant » plutôt que du jersey > petit truc que m’a donné mon amie Maë pour faciliter l’enfilage des manches par un petit).

cire-croquette-39

cire-croquette-10

cire-croquette-40

Elles comportent une attache qui enjolive les bas de manches mais n’apporte pas vraiment de fonctionnalité au vêtement.

cire-croquette-28

cire-croquette-36

Le ciré comporte un col simple…

cire-croquette-19

… et une capuche composée de trois parties.

cire-croquette-42

J’ai choisi de l’agrandir par rapport au patron (j’adore les grandes capuches).

cire-croquette-9

cire-croquette-11

Chacune de ces parties est surlignée d’un biais vert clair plié en deux et inséré comme un passepoil.

cire-croquette-21

cire-croquette-7

Le bas du vêtement est assez particulier. J’ai coupé le volant de la doublure 5cms plus étroit que le volant extérieur. Lorsque l’on assemble la doublure à l’extérieur, la couture du bas remonte automatiquement vers l’intérieur du vêtement. Cette méthode, combinée aux plis creux, donne cet effet « gonflé » du bas du ciré.

cire-croquette-41

cire-croquette-23

 

cire-croquette-1


Une réflexion sur “Ciré printanier doublé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s