Retour aux basiques!

Parmi les pièces incontournables d’un dressing de petite fille, on trouve selon moi: la robe trapèze, le legging, la tunique et… le gilet sans manches!

gilet-molleton-17

Ce dernier vêtement possède des tas de qualités: il achève une tenue, permet de mettre en valeur une tunique ou un tee shirt à manches longues; il s’accorde aussi bien au jean, qu’à la jupette ou qu’au legging; il est confortable, chaud juste comme il faut et… rapide à réaliser!

Souvent, je couds des gilets sans manches doublés (polaire/ jersey); mais cette fois, du molleton double face et des chutes de gros grain ont suffi!

Pour les modèles de Croquette, j’ai utilisé du coton molletonné Petit Pan.

Pour les modèles de Cacahouète, j’ai choisi du molleton à double imprimé de chez Self Tissu.

Le patron est on ne peut plus simple: un dos coupé au pli et deux avants.

gilet-molleton-16

gilet-molleton-20

Je commence par border de biais (ou ici de gros grain), les bords des avants.

gilet-molleton-5

Puis j’assemble le dos et les avants par la couture d’épaule que je surjette et repique.

Ensuite, je borde le col en créant un angle droit que je coupe avant de retourner afin que l’ouvrage soit net.

gilet-molleton-3

gilet-molleton-14

Je borde l’emplacement des bras avant d’assembler les côtés avants et dos que je surjette et surpique. Cette surpiqure permet d’aplatir proprement la couture sous les aisselles qui pointe sinon et peut gêner l’enfant.

gilet-molleton-2

Enfin, je borde de gros grain le bas de l’ouvrage en réalisant un angle propre comme expliqué plus haut.

Lorsque je me lance dans la réalisation des gilets sans manches, j’en couds plusieurs à la file. Le fait de réaliser le même geste plusieurs fois de rang permet de gagner en vitesse d’exécution: les cinq gilets présentés ont été cousus en 1h40.

 

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.