Envie de cocooning! La robe de chambre fleur bleue…

Après ma déconvenue des bonnets hiboux-qui ne ressemblent pas à des hiboux- j’ai eu envie de retrouver l’esprit tranquille et détendu de la « couture famille ».

robe-de-chambre-15

La robe de chambre de Cacahouète commençait à partir en pièces et j’avais repoussé des mois durant l’urgence…

Hop! Une couverture de chez Emmaüs, mon biais funky (oui, il en reste encore) et c’était parti!

robe-de-chambre-7

Le modèle est basique et maison: un dos simple et assez long pour couvrir les mollets, avec deux passants réalisés avec le biais qui accueillent une ceinture on ne peut plus simple.

robe-de-chambre-3

L’avant est composé de deux pans dont l’un est rehaussé de biais dans toute sa hauteur.

robe-de-chambre-11

Ces deux pans se croisent devant et sont maintenus en place grâce à la ceinture.

Les manches sont très larges (ben oui, les pyjamas d’hiver c’est plutôt épais…) et triple-piquées aux aisselles, afin de supporter les tensions de l’enfant qui enfile sa robe de chambre au radar le matin.

robe-de-chambre-1

Le bas de manches est également rehaussé de biais jaune.

robe-de-chambre-2

Enfin, élément clé de la robe de chambre: la capuche!!!

robe-de-chambre-4

Je la souhaitais immense pour des raisons plaisir (Cacahouète est à fond dans sa période Star Wars) et pratique: avec des cheveux longs et épais, notamment après le bain, c’est mieux d’avoir une grande capuche qui protège du froid et éponge l’eau.

Dernier détail: toutes le coutures, surjetées et surpiquées, ont été cachées sous un biais large en coton blanc qui « finit proprement » l’ouvrage et rajoute de la solidité à l’ensemble.

robe-de-chambre-6

Voilà! Ma machine et moi sommes réconciliées et prêtes à repartir vers de nouvelles aventures…

(Tiens, je continuerais bien dans l’esprit cocooning…)


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.