Liberty et… taie d’oreiller!

Si, si!

Le Liberty c’est sublime… mais c’est tellement cher qu’on l’utilise avec parcimonie!

Du coup, j’ai décidé d’optimiser mes mini coupons en piochant dans mon panier de taies d’oreiller. Je me les procure chez Emmaüs à 1,50 euros pièce et cela me donne mes cotons de base… vous savez, ces tissus unis que l’on n’a jamais sous la main!

Le petit haut est doublé de ce coton-taie-d’oreiller et les chutes de Liberty mises bout à bout permettent de coudre le lien qui passe dans les coulisses du dos et du buste et se noue sur l’épaule.

IMG_2078

IMG_2170

La jupette est juste rehaussée de Liberty avec un pan noué (chez cacahouète) et juste cousu (pour la variante de croquette).

IMG_2047

IMG_2064

J’ai librement interprété deux modèles du livre « Petites filles à croquer » de Yuki Araki (4-12 ans):

  • le caraco doublé
  • la jupe superposée

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.